- Recettes & Images gourmandes -

Veux-tu t'abonner pour recevoir plein de bonnes recettes ?
Pour mieux manger sans te ruiner, sans te prendre la tête et surtout pour te surprendre et surprendre tes proches !

Quelle chaleur ! Depuis quelques jours, on dirait que la météo s’acharne à nous faire transpirer. Personnellement, je n’ai pas ouvert les stores de mon appartement depuis quelques mois déjà. Pour éviter que le soleil ne tape fort et n’augmente la température de mon petit chez moi mais aussi parce que, maintenant, j’ai un chat. Et ouvrir les fenêtres comme ça, grandes ouvertes, quand on a un chat… C’est juste inimaginable !

Cela dit, la chaleur a, sur moi en tout cas, un bienfait non négligeable : J’ai beaucoup moins envie de manger que d’habitude et la seule chose que je mange, même sans appétit, c’est les tomates. Elles sont gordées d’eau et après quelques heures dans mon frigo, bien fraîches !

Mais, voyez-vous, ne manger que des tomates devient vite très lassant. Sans compter que, le jour où j’ai fait cette recette, on était encore en plein ramadan*. Bien manger est donc essentiel. Pas forcément “beaucoup”, juste “bien”. J’étais donc à la recherche d’une bonne recette bien fraîche quand je me suis rappelée de ce bol de vermicelle que j’ai l’habitude de prendre quand je vais au Woko. Ils y mettent beaucoup de légumes, selon la saison (même s’il y a toujours des carottes et de la menthe), du vermicelle de riz et du poisson blanc mariné au citron vert et au curry rouge (un délice, soit dit en passant 😀 ).

Pour ceux qui ne connaissent pas (il n’y en a pas ailleurs qu’à Lyon, il me semble), c’est un fast-food vietnamien où ils servent donc de délicieux Bo Bun (bols de vermicelle et de légumes), des nouilles et des Bubble Tea, que je n’ai pas encore osé essayé 🙂

J’aimais bien leur recette d’hiver avec des pousses de soja, des carottes, de la salade… Et puis, en été, ils ont décidé d’ajouter des concombres. Je dois dire que ce légume et moi ne nous entendons pas très bien 🙂 Je ne sais pas pourquoi mais je n’aimais pas du tout. Mais je dois avouer qu’en y goûtant cette fois, alors que je n’avais rien demandé, j’ai pu apprécier toute la fraîcheur qu’il apporte au plat. J’ai été donc agréablement surprise. Depuis, j’en ai ajouté dans quelques unes de mes salades… Chose que je ne regrette pas du tout ! En faisant la liste de ce que j’aimerai intégrer dans mon propre bo bun, j’ai donc tout naturellement ajouté les concombres.

C’est bizarre comme les goûts peuvent changer, non ?  :mrgreen:

J’avais aussi une folle envie de noix de coco et je venais de lire un article sur différents types de panure pour les nuggets (dont une à base de corn flakes que je meurs d’envie d’essayer depuis !) et je me suis dit que je ferais des beignets de crevettes à la noix de coco.  Le résultat a été au delà de mes attentes. Ce n’est pas toujours que mes idées marchent aussi bien du premier coup ! J’étais alors vraiment contente du résultat et je referai ces petites perles très bientôt !  😀

Et vous ? Avez-vous un fruit ou un légume que vous n’aimiez pas et que vous mangez maintenant ? Ou avez-vous des recettes à base de concombres ? N’hésitez pas à les partager avec moi, en commentaire !

Imprimer

Bo bun crevettes coco

Ou comment je me suis réconciliée avec les concombres

Bo Bun aux crevettes pânées à la noix de coco
4.8 (95.38%) 13 votes
  • Difficulté
    Facile
  • Nombre de parts
    2
Temps Total :
0 h 40 min
  • 30 min Préparation
  • 10 min Cuisson
Ingrédients
    Le vermicelle chinois
    • 1 l litre(s) Bouillon de légumes
    • 200 g gramme(s) Vermicelle chinois
    • Poivre
    • Sel
  • Autres ingrédients
    • Eau fraîche
    • Eau
    • Sel
    • 2 Carotte moyennes
    • 1 Concombre
    • 100 g gramme(s) Germes de soja
    • 3 Cébettes
    Autres ingrédients
    • 1 poignée(s) Cacahuètes
    • Menthe
    • Persil plat
    Autres ingrédients
    • 1 Citron vert
    • 2 càs cuillère(s) à soupe Sauce soja salée
    • 4 càs cuillère(s) à soupe Sauce Nuoc Nam
    • 1 càc cuillère(s) à café Sauce Sriracha
    • Gingembre frais
    Autres ingrédients
    • 300 g gramme(s) Crevettes décortiquées
    • 1 Œuf
    • 2 càs cuillère(s) à soupe Huile de sésame
    • 3 càs cuillère(s) à soupe Noix de coco rapée
    • Sel
    • Poivre
Ustensiles
  • 1 Casserole
  • 1 Grand Bol
  • 1 Casserole
  • 1 Passoire
  • 2 Bols
  • 1 Poêle
  • 1 Bol
  1. Le vermicelle chinois

    Faire chauffer le bouillon de volaille et rectifier son assaisonnement. Dès qu’il commence à bouillir, le retirer du feu et mettre le vermicelle dedans. Réserver de côté.

  2. Couper les carottes en juliennes et placer dans un grand bol d’eau fraîche.

    Coupez les concombres en rondelles ou en lamelles fines puis en bâtonnets (ce qui fera de belles juliennes).

    Préparer un récipient avec de l’eau fraîche (idéalement avec des glaçons).

    Faire bouillir de l’eau, sans sel, dans une petite casserole. Dès que l’eau commence à bouillir, saler abondamment. Cela arrêtera momentanément l’ébullition de l’eau. Dès que l’ébullition repart, jeter les germes de soja et laisser cuire une minute.

    Écumer les germes et les mettre directement dans l’eau glacée afin de stopper la cuisson.

    Laver et couper les cébettes en rondelles assez fines.

  3. Égoutter le vermicelle.

    Dans chacun des deux bols, verser du vermicelle comme pour tapisser le fond.

    Ajouter les carottes et les concombres en les disposant en fagots, côte à côte. Faire de même pour les germes de soja.

    Hacher ou concasser grossièrement les cacahuètes et réserver.

    Couper les feuilles de menthe finement et réserver.

    Faire de même avec le persil plat.

  4. Presser le citron.

    Ajouter la sauce Soja, la sauce Nuoc Nam et la sauce Sriracha.

    Prélever le zeste du citron et l’ajouter à la préparation précédente.

    Émincer des lamelles de gingembre frais et les ajouter au mélange.

    Enfin, ajouter un peu des rondelles de cébettes.

  5. 10 à 15 minutes avant de servir, préparer les crevettes.

    Pour cela, il faut commencer par battre battre l’œuf en omelette, dans un bol.

    Saler et poivrer les crevettes.

    Mettre de l’huile à chauffer dans la poêle.

    Faire revenir les crevettes dans l’œuf puis rouler chaque crevette dans la noix de coco.

    Poser délicatement les crevettes dans la poêle et attendre que ça caramélise doucement. Attention, une fois que vous avez déposé la crevette, essayez de ne pas la bouger tant qu’elle n’a pas doré afin d’éviter que la panure se détache.

    Retourner les crevettes tout aussi délicatement.

    Égoutter les crevettes en les plaçant sur du papier absorbant.

    Ajouter les crevettes dans les bols.

    Ajouter la menthe, les cébettes et les cacahuètes.

    Servir immédiatement avec la sauce.

Vous pouvez remplacer les cébettes par de la ciboulette même si le goût sera moins prononcé, selon moi 🙂

Si vous n’avez pas de bouillon de volaille, sous la main, vous pouvez toujours le remplacer par de l’eau dans lequel vous ajouterez 1 ou deux cubes de bouillon. Si vous n’en avez pas non plus, mettez du gingembre, de la citronnelle, une carotte coupée grossièrement, un oignon et un bouquet garni à bouillir dans de l’eau. Retirez le tout quand l’eau sera bien colorée et cuire le vermicelle dedans.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui 🙂 Je vous fais plein de bisous  😉

  Article plus récent

Ajouter un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour répondre à une personne, il suffit de taper "@" et une liste déroulante vous permettra de choisir votre interlocuteur.