- Recettes & Images gourmandes -

Veux-tu t'abonner pour recevoir plein de bonnes recettes ?
Pour mieux manger sans te ruiner, sans te prendre la tête et surtout pour te surprendre et surprendre tes proches !

Je n’ai pas beaucoup confiance en moi. Ceci est un fait et je vis avec ça depuis plusieurs années… Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça  🙂 Peut-être de mauvaises expériences ou juste parce que c’est “comme ça et pas autrement”. Mais en avoir conscience vous change la vie. Ce blog, par exemple, je rêve de le créer depuis plusieurs années mais je n’ai jamais osé. “On va se moquer de moi” ou “personne ne viendra dessus, de toutes manières” sont des réflexions que j’ai eu et qui m’ont stoppée. Mais la véritable raison est que j’avais peur. J’avais la trouille, oui ! De me dévoiler, d’entreprendre, de prendre le risque qu’on me juge et qu’on me juge mal.

Pour certaines personnes, ces pensées ne leur viennent pas naturellement… Mais si vous faites partie des autres, je pense que vous comprenez parfaitement de quoi je parle ! Réussir à surmonter ça n’est pas chose facile. C’est un effort quotidien qui passe par de petits détails comme prendre le temps de se dire qu’on n’est pas moins bien pourvu en qualités qu’un autre. Qu’on a des points forts que les autres n’ont pas forcément. Qu’on est peut-être différents, atypiques mais que ce n’est pas forcément une mauvaise chose… C’est un “combat” de tous les jours, long, fastidieux et fatigant.

Je ne vais pas me vanter d’y arriver, au contraire  😀 . Je ne vais pas non plus vous écrire un article sur comment le blog a changé ma vie et a fait de moi une personne qui a super confiance en elle (ce n’est d’ailleurs pas le cas  😛 ) ou sur comment parvenir à changer (si vous le souhaitez, bien sûr) car je n’y connais absolument rien ! Je suis super mal placée pour donner ce genre de conseils et je suis encore et toujours en période de transition, justement. Mais ma méthode à moi c’est de se lancer et les conversations avec ma petite voix interne (on est deux, dans ma tête, vous ne le saviez pas ?  😛 ) ressemble à quelque chose comme :

– Je le fais ? Noon, je ne le fais pas…
– Bah si, fais-le !
– Mais on va se moqu-
– NAN MAIS FAIS-LE ! Allez, LANCE-TOI !  😡
– Je le fais ?
– Bah oui, obligé !
– Je le fais ? Bon, ok, je le fais !  :mrgreen:

Le dernier exemple en date c’est Le Défi de Cyril. Le chef Cyril Lignac sélectionne 3 ingrédients et à nous de faire une recette avec, en utilisant un des ustensiles de sa gamme de cuisson. J’ai vraiment hésité à participer… Et là, je ne vais sûrement rien gagner, bien sûr, mais ça m’a permis de m’amuser à faire comme dans Top Chef avec la liste d’ingrédients imposés, à essayer d’imaginer ce que je pouvais faire avec des ingrédients inconnus (du yuzu ? J’en ai vu qu’à la télé, moi, je sais même pas quel goût ça a !  :mrgreen: ) ou que je n’ai pas l’habitude de cuisiner ensemble. Finalement, je m’en fiche un peu des résultats, l’essentiel pour moi est que j’ai gagné contre moi-même ! J’ai même participé une deuxième fois avec la recette que je vous propose aujourd’hui. Bon, il faudrait que j’arrive à partager le lien sur Facebook pour que mes recettes aient des votes mais un pas à la fois, ne me précipitez pas  😛

Pour la première épreuve, c’était daurade, yuzu et carottes. Autant vous dire que trouver du Yuzu à Lyon est juste impossible. J’ai cherché pendant des jours dans tous les magasins un peu spécialisés, dans les épiceries asiatiques et même aux Halles Paul Bocuse. J’ai fini par trouver mon bonheur dans une toute petite épicerie asiatique très sympathique, à 5 minutes à pieds de chez moi… Ils ne l’avaient que sous forme de jus mais je n’allais pas me plaindre !  😀

Ca a un goût de citron mais beaucoup moins prononcé, un peu entre le citron jaune et le citron vert… Pas très acide et légèrement sucré (mais c’est peut-être parce que c’était en jus, même si, sur la bouteille, il est écrit 100% pur jus  🙄 ). Bref, j’ai fait une daurade juste poêlée avec des bâtonnets de carottes glacées à l’orange, au yuzu et au gingembre et une petite mousse citron vert (je n’avais pas de zeste de yuzu alors j’ai fait avec ce que je pouvais !). Le résultat était bien. La mousse était hors sujet, pour moi mais le reste était bon ! Le yuzu est vraiment très bon, mieux que si ma petite sauce était au citron.

Pour la deuxième épreuve, les ingrédients étaient : agneau, ricotta et aubergines. Ca tombe bien, je cuisine les deux derniers assez régulièrement car j’adore l’aubergine !! Je suis aussi très fan de la ricotta… Pour l’agneau, c’était un peu plus “exotique” pour moi, même si j’ai l’habitude d’en manger (on cuisine beaucoup ça, au Maroc). C’est le cuisiner qui m’a posé problème en fait. Et puis comment l’associer à de l’aubergine et de la ricotta moi qui ai mangé presque toujours l’agneau exclusivement en sauce ?

J’en ai parlé à ma maman et spontanément, le souvenir de rôtis de viande qu’on mangeait les lendemains de mariage car il en restait toujours trop m’est venue. Ca tombe bien, selon ma maman, “ça se marie très bien avec le Zaalouk”. Le Zaalouk est ce qu’on appelle le caviar d’aubergine, chez nous. Ma mère le fait comme personne et il est divinement bon ! Des restes de viandes, du caviar d’aubergine et du fromage ? La ricotta a l’avantage d’être assez neutre en gout, un peu comme le “jben”, sorte de fromage frais marocain. J’adorais en manger, quand j’étais au Maroc mais je mettais un peu de sel et beaucoup de poivre avec et ça passait tout seul (oui, le poivre, j’adore, c’est une de mes épices préférées et j’en mets partout PARTOUT !  😎 ).

Ma recette était donc toute trouvée : j’allais faire un burger aux notes bien de chez moi… Un burger Marocain (remarquez la majuscule). MIAM !

Vous pouvez remplacer le gigot par l’épaule.
Le gigot d’Agneau doit être cuit assez longtemps pour bien s’effilocher. Je fais ces burgers avec des restes de gigot, en général. Donc pensez à le préparer la veille 🙂

Imprimer

Burger Marocain

Viande tajine, Caviar d'aubergine et j'ben

Burger Marocain
3.5 (70%) 2 votes
  • Difficulté
    Intermédiaire
  • Nombre de parts
    6
Temps Total :
3 h 30 min
  • 1 h Préparation
  • 2 h 30 min Cuisson
Ingrédients
    La Viande
    • 800 g gramme(s) Gigot d'Agneau
    • 2 gousse(s) Ail
    • 0.5 càs cuillère(s) à soupe Paprika
    • 1 càs cuillère(s) à soupe Cumin
    • Sel (très peu)
    • 0.5 Citron confit
    • Huile d'olive
  • Caviar d'aubergines
    • 3 Aubergines moyennes
    • 2 Tomates épepinées
    • 1 Poivron vert (petit)
    • 2 càs cuillère(s) à soupe Concassé de poivrons rouges et jaunes
    • 2 gousse(s) Ail concassé
    • Persil haché
    • Coriandre fraîche hachée
    • Sel
    • 1 càc cuillère(s) à café Cumin
    • Paprika
    • Huile
    • Huile d'olive
    • Citron confit
    • Poivre
    • Vinaigre blanc
  • Le Fromage
    • 300 g gramme(s) J'ben (ou ricotta)
    • Coriandre fraîche hachée
    • Poivre noir
    • 6 Pains à burger
    • Salade
Ustensiles
  • 1 Marmite
  • 1 Bol
  • 1 Plat allant au four
  • 1 Four
  • Papier aluminium
  • 1 Poêle
  • 1 Bol
  1. La Viande

    Préchauffez le four à 120°C pendant, au moins, 15 minutes.

    Dans un fait-tout, mettez l’agneau avec de l’huile d’olive (ou de beurre rance, pour plus d’authenticité). Le but est de le colorer, pas de le cuire.

    Dans un bol, mélangez toutes les épices de l’agneau (ail, paprika, cumin et sel), le citron confit et de l’huile d’olive. Ajoutez ce mélange à l’agneau.

    Mettez au four pendant 2 heures 30 en veillant à l’arroser régulièrement.

  2. Caviar d'aubergines

    Entre temps, grillez les aubergines, le poivron vert et les tomates soit sur le feu directement soit (si comme moi vous avez des plaque électriques) à l’aide d’un chalumeau :). Les plaques électriques, ce n’est pas forcément une mauvaise idée mais je trouve ça pas très hygiénique, personnellement.

    Dès que c’est prêt, enfermez le légume dans un grand morceau de papier aluminium (attention, mettez ça dans une assiette parce que ça va rendre beaucoup beaucoup d’eau). Ajoutez-y les légumes au fur et à mesure qu’ils sont grillés et attendez un peu que ça tiédisse avant d’ouvrir.

    Si vous avez bien grillé vos légumes, la peau devrait s’enlever toute seule, doucement. Attention à NE PAS LAVER vos légumes à l’eau car ils perdront tout le goût fumé que nous cherchons à lui donner 🙂

    Coupez ces légumes en petits dés.

    Faites chauffer une poêle puis mettez de l’huile.

    Dès qu’elle commence à fumer légèrement, ajoutez les aubergines, les tomates, le poivron, l’ail, le persil et la coriandre, les poivrons rouges et jaunes et le citron confit.

    Ajoutez les épices (sel, cumin, paprika et poivre).

    Le but, ici, est que cela devienne une sorte de purée donc, à l’aide d’une spatule (trouée si possible), écrasez vos légumes tout en remuant votre poêle afin que ça ne colle pas. La texture à obtenir est assez épaisse et ce n’est pas grave du tout s’il reste quelques petits morceaux. Par contre, attention à ce que ça ne sèche ou que ça ne brûle.

    Dès que c’est bien cuit et que ça a à peu près la consistance souhaitée, ajoutez un peu de vinaigre blanc (une toute petite cuillère à café voir une cuillère à soupe maximum). Goûtez et salez ou poivrez à nouveau, selon votre convenance.

    Laissez refroidir. Vous pouvez conserver le caviar d’aubergines au frigo dans une boîte hermétique et le servir quand vous le souhaitez, sans le réchauffer, car ça se mange à température ambiante. Vous pouvez l’agrémenter d’huile d’olive et de persil frais ciselé. Ici, nous allons le conserver jusqu’à ce que la viande soit prête.

  3. Le Fromage

    Versez votre ricotta dans un bol, ajoutez du sel (un tout petit peu), du poivre et de la coriandre hachée. Mélangez bien et réservez au frais.

    Vérifiez que votre viande est cuite. Si ce n’est pas le cas, laissez-la. Lorsqu’elle est cuite, éteignez le fout et mettre vos pains burger à toaster sur la grille. Sortez-les en même temps que la viande et effilochez cette dernière à la fourchette.

    Tartinez les deux parties (haut et bas) des pains burger de ricotta.

    Sur la partie basse, disposez la salade puis le caviar d’aubergine (que vous aurez sorti préalablement du frigidaire afin qu’il soit à température ambiante) et enfin la viande.

    Fermez vos pains burgers et mangez immédiatement avec des frites au romarin ou une salade de carottes marocaine.

J’espère que la recette vous plait… Ma viande, je l’ai un peu trop laissée au frigidaire pour avoir le temps de préparer ma séance photo donc elle ne s’effilochait pas bien, malheureusement  🙁 J’ai dû la couper en petits morceaux à moitié effilochés. Mais le goût était EXTRA, vraiment, j’en referais certainement !!

La recette du caviar d’aubergine de cet article est celle de ma maman. Franchement, si vous aimez un tant soit peu les aubergines, essayez, c’est une véritable tuerie !  😆

Et vous ? Manquez-vous de confiance en vois-même ? Cela vous a-t-il déjà freiné ? Je veux tout savoir  😀

Article plus ancien  
  Article plus récent

Ajouter un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour répondre à une personne, il suffit de taper "@" et une liste déroulante vous permettra de choisir votre interlocuteur.