Recettes

Tarte bourdaloue revisitée

  • 22 février 2020
Tarte bourdaloue revisitée

L’année dernière, j’avais réservé mes vacances des mois à l’avance (et donc payé à l’avance aussi). C’était un voyage qui nous faisait envie depuis très longtemps à mon chéri et à moi et que je lui ai offert pour son anniversaire. Quand j’ai su que mon examen du CAP tombait pendant les dates de mes vacances… Je n’ai pas hésité : “tant pis, je le passerai l’année prochaine !”. Bon, peut-être que c’était aussi la frousse parce que quelques jours auparavant, j’avais fait un mini-test de 3 heures chez Michel et Augustin (ils testaient des cours de pâtisserie dans leurs bananeraies) et que j’avais eu l’impression de totalement stresser et tout rater (oui, l’estime de soi et moi, on n’est pas très copines ^^). Cette année, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes : je stresse en situation d’examen ? C’est parce que je n’ai pas l’habitude et que c’est sur que je me mette en situation chez moi, dans ma cuisine. J’ai décidé que j’allais prendre des cours de pâtisserie. 

Bon, le fait d’aller prendre des photos chez Atelier des Sens m’a aussi beaucoup aidée à me décider : les formateurs sont vraiment géniaux et les locaux et le matériel est vraiment super (cet article n’est pas sponsorisé, au cas où vous vous posez la question 😀 ). La formation coute 780 euros quand même mais ils acceptent les paiements en 3 fois, ce qui est cool. C’est beaucoup moins cher que l’Atelier des Chefs (il faut compter presque 1200 euros, me semble-t-il) sans compter que c’est sur Lyon et pas à Paris. Les cours s’organisent aussi sur la durée : 8 vendredis soirs (3 heures de cours à chaque fois) ce qui est génial et permet de ne pas bloquer une semaine juste pour ça 🙂 

Bref, presque que des avantages !

Le premier cours s’est super bien passé même si j’ai complètement raté ma pâte sucrée (bon, c’était peut-être pas mon pâton que je devais foncer mais il était liquide à mort !). Ce n’était pas la première pâte sucrée que je faisais et je ne comprends toujours pas comment ni pourquoi.. Peut-être qu’il faisait trop chaud dans l’atelier ou que c’était le stress… Ma binôme est aussi très forte (en formation pâtisserie et en reconversion donc plutôt habituée à faire des choses, ce qui n’arrange pas mes problèmes de confiance en moi :D). Mais j’ai essayé de prendre le dessus sur mes peurs : après tout, le pire, c’est que je me rate ! Je suis là pour apprendre et si je ne fais pas d’erreur, on ne m’expliquera pas ce qui a cloché ! Du coup, finalement, j’ai sorti quelques petites choses et tout était très très bon 🙂

Cette recette, c’est mon premier devoir (à la maison, oui ^^). Et cette tarte était juste divine ! Tout se conserve plutôt très bien et j’ai donc pu m’organiser pour faire plusieurs préparations étalées sur la semaine. Finalement, chez moi, la pâte sucrée, je l’ai réussie sans problème 😀

Ceci n’est pas une recette de CAP classique mais elle permet de réviser plusieurs préparations en une seule : 

  • Pochage de poires
  • Crème pâtissière
  • Crème d’amande
  • Frangipane (crème pâtissière + crème d’amande)
  • Pâte sucrée
  • Pâte à crumble (pâte sablée)
  • Montage de la tarte bourdaloue

La frangipane et le crumble sont au chocolat mais ça, c’est pour la gourmandise !

Commentaires

#} Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *