- Recettes & Images gourmandes -

Veux-tu t'abonner pour recevoir plein de bonnes recettes ?
Pour mieux manger sans te ruiner, sans te prendre la tête et surtout pour te surprendre et surprendre tes proches !

J’ai découvert la photographie lorsque j’étais au lycée. A l’époque, un de nos professeurs de Physique avait initié un club de photographie afin de nous apprendre à en faire. Nous y avons appris quelques fondamentaux comme comment tenir son appareil ou quels sont les plans de cadrage habituellement utilisés pour prendre en photo des gens. Le club a eu un vrai succès et nous avons même organisé une exposition photo avec des élèves habillés en tenues traditionnelles marocaines. J’avoue que ce que j’ai le plus retenu est que je préfère largement être derrière la caméra que devant. D’ailleurs, ma séance photo à moi a été des plus catastrophiques tellement je n’arrêtais pas de plaisanter pour cacher mon stress  😆

Au fil des années, ma passion n’a fait que se renforcer. Dès que j’allais à la bibliothèque, je feuilletais des livres sur la photographie ou autre. Mon père avait acheté une petite caméra numérique et je m’amusais à faire des gros plans ou à prendre en photo des pots de fleur (ne me demandez pas pourquoi 😆 ). En arrivant en France, malheureusement, je n’avais ni le temps ni les moyens de continuer à faire ça ou à essayer d’apprendre plus. De plus, ma passion dévorante pour la cuisine venait de prendre un véritable tournant à ce moment-là. Habitant une petite chambre de 9 m², je devais partager une cuisine avec toutes les personnes de mon étage. Si l’inconvénient était qu’elle était prise d’assaut de midi à 14 heures et de 19 heures à 22 heures, elle avait l’avantage d’être grande et spacieuse. Elle pouvait accueillir aussi beaucoup de gens. J’ai pris l’habitude alors d’organiser des diners avec les gens de ma classe ou avec mes amis les plus proches. J’adaptais toutes les recettes que j’avais apprises à la maison ou que j’avais trouvé sur Pinterest. Ahhhh Pinterest ! J’aurais dû m’enfuir le jour où j’ai découvert ce réseau social. Je crois que je perds trois à quatre heures par semaine à regarder des images sur mon appli… Des photos de quoi ? De recette, bien évidemment  :mrgreen: C’est d’ailleurs ça qui m’a fait découvrir la photographie culinaire  🙂

Il était impossible que des plats dégagent autant d’émotions en moi alors que ce n’était que des images défilant sur mon écran… Il fallait que je sache comment on fait. C’est là que je suis tombée sur le livre d’Hélène Dujardin, une des plus grande photographes et stylistes culinaires que je connaisse. Son style est très varié et elle manie la lumière comme j’ai rarement vu faire 🙂 Allez voir son blog et son portfolio, il y a de quoi vous donner envie d’ouvrir un blog de cuisine !  😀

Et c’est en furetant sur son flickr que je suis tombée sur cette recette (en anglais) de cake à la poire et aux noix. Les photos donnent envie de manger ce cake ! Il a l’air moelleux et un peu “humide” sur le dessus (une sensation que j’aime bien retrouver des fois) et du croquant avec les noix. Mais j’avoue que l’utilisation de l’huile d’olive m’a un peu étonnée voir rebutée… Mais je me suis rappelée que cette dame avait été chef pâtissier dans un restaurant aux états-unis et qu’elle devait s’y connaître quand même ! Je me suis donc lancée car j’adore les poires et que j’adore les poires. Je vous ai dit que j’adorais les poires ?  😛

Eh bien, ce fut une sacrée surprise ! L’huile d’olive donne un gout terreux à l’ensemble et c’est franchement agréable !! J’ai malheureusement pris quelques libertés par rapport à la recette originale… BOUUUUH !!  😡  Je sais, c’est pas bien… Mais je fais ça à chaque fois ! Je ne peux pas m’empêcher de changer des choses dans toutes les recettes que je lis…

Par exemple, pour celle-ci, j’ai remplacé les noix par des noisettes. Parce que j’adore les noisettes. Et parce que je n’avais pas de noix sous la main. J’ai aussi poêlé la moitié des poires dans un tout petit peu de sucre avant de les ajouter. Celles que j’avais prises n’étaient pas assez sucrées et j’avoue que le mini cake (oui, j’ai fait deux mini cake au lieu d’un grand) avec les poires poêlées est celui que j’ai préféré alors que je n’aime pas quand c’est sucré, en général 🙂

Imprimer

Cake à la poire et aux noisettes

Recette adaptée du Pear Walnut Cake d'Hélène Dujardin

Cake à la poire, noisettes et huile d’olive
4.6 (91.43%) 7 votes
  • Difficulté
    Facile
  • Nombre de parts
    2
Temps Total :
1 h
  • 20 min Préparation
  • 40 min Cuisson
Ingrédients
    Les Poires
    • 2 Poires
    • 2 càs cuillère(s) à soupe Sucre
    • 20 g gramme(s) Beurre
  • L'appareil à cake
    • 2 Œufs
    • 0.5 cup(s) Sucre en poudre
    • 0.75 cup(s) Yaourt sans sucre
    • 1 Citron
    • 2 cup(s) Farine
    • 1.5 càc cuillère(s) à café Levure chimique
    • Sel
Ustensiles
  • 1 Poêle
  • 1 Grand Bol
  • 1 Zesteur
  1. Les Poires

    Préchauffer le four à 180°C.

    Peler et couper les poires en dés. Faire fondre le beurre dans une poêle à feu doux.

    Ajouter les poires et saupoudre de sucre. Laisser caraméliser tout en secouant de temps en temps. Au besoin, mouiller les bords afin que le sucre ne cristallise pas.

  2. L'appareil à cake

    Dans un grand bol, battre les œufs et le sucre.

    Zester le citron et prélevez son jus.

    Ajouter l’huile d’olive, le yaourt, le jus et le zeste de citron. Mélanger jusqu’à ce que ce soit bien homogène.

    Ajouter la farine, la baking powder et le sel puis mélanger à nouveau jusqu’à ce que tout soit bien incorporé.

    Couper grossièrement les noisettes.

    Ajouter les poires et les noisettes

    Verser l’appareil dans le moule et enfourner pour 40 minutes.

Vous pouvez remplacer le yaourt sans sucre par du yaourt grec.

Voilà donc pour cette belle recette ! Si vous avez envie d’un gâteau original qui sent bon les journées pluvieuses d’été (oui parce que la pluie fait un bien fou après la canicule qu’on a subie !), celui-ci est votre homme cake ! Régalez-vous 😉

Ah oui, pour finir de vous raconter avec cette histoire de photographie culinaire, depuis ma découverte de Pinterest et tout ça, mon chéri m’a offert un appareil photo, j’ai lu quelques livres et essayé de prendre quelques photos. Parce que c’est vraiment LE truc qui m’intéresse le plus aujourd’hui ! C’est devenu une véritable passion (pfiou, ça commence à en faire beaucoup !) 🙂

Les photos ne sont pas toujours réussies, je l’avoue, car je manque de patience. Que ce soit dans la préparation du shooting ou pour la prise de vue en elle-même, je ne me donne pas le temps de bien réfléchir à ce que je fais ou ce que j’ai envie de faire. Cela est dû en partie au fait que je prends en photo ce que j’ai préparé pour le déjeuner et que j’aime bien ne pas manger froid ou encore que j’ai des invités et qu’il est très impoli de les faire attendre parce que j’ai envie de tester un nouvel angle ! Je me suis grandement améliorée depuis mes débuts mais j’ai encore tant de choses à apprendre 🙂 D’où l’idée de faire une série d’articles sur la photographie culinaire 🙂 Quand j’étais encore en école d’ingénieur, j’ai remarqué que j’assimilais mieux mes leçons lorsque je les expliquais à quelqu’un d’autre. Donc, stay tuned comme disent nos amis anglophones !  😛

Ce sera tout, pour aujourd’hui  :mrgreen:

Article plus ancien  
  Article plus récent

Ajouter un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour répondre à une personne, il suffit de taper "@" et une liste déroulante vous permettra de choisir votre interlocuteur.